Texte "pulsatator"

 

"PULSARATOR" écrit par abdou

 

 

 

 

 

Subir ici les force en interne 

L'espoir très tôt qu'on Enterre 

l’urgence pesant sur la foule 

Brûlant d'envie aussi qu on opère 

 

Un changement de cap 

Et non d'être austère 

Bien souvent j'avoue je craque 

Quant à Chaque pulsions 

S'en suis l'impulsion 

Même une milliseconde de joie s'évapore 

 

Je tourne autour de moi même retourne le pire de mes problème 

Tous ces maux comme un oedème 

Diminue ma joie Subit ma peine 

 

Au fond du trou ça reste la routine 

Retenu bonne conscience 

Quand on s'enlise et intrépide 

On se mur face au bruit du silence 

 

Chaque jour qui passe et une chance 

Chassé ceux qui bloque la roue 

Fuyant toutes ces tendance 

suit en cred la bonne direction 

 

Mon rayonnement. Mes ondes 

Mon raisonnement mes mots 

Passez outre leur consigne 

C'est aussi se battre face au démon 

 

La ou plane la médisance 

peine à exprimer tes doutes 

Florilège de belle quenelles 

Quand le politicar nous bassine 

 

La culture qu'on assassine 

Ces messe basse et ces consigne 

Nos besoins et nos envi 

Ces décision prise outre Atlantique 

 

 

REF 

2x 

Et c'est au large que mouille les navires 

Aussi au large que beaucoup chavire 

 

 

 

 

Tel un pulsar rayonne ma colère 

Le fruits de tout ce qui s'opère 

Superficiel et l'envers 

Ces bras cassés qui peigne le décors 

 

Et C'est en ordre que beaucoup se plit 

mépri le peuple s'exaspère 

Fustige ainsi tes envie 

On reste tous un peu prolétaire 

 

 

Chacun son axe chacun sa Logique 

à chaque combat son éthique 

Très dur de garde le cap 

L'esprit d'équipe cohésion critique 

 

L'éthique qu'on dîme ne reste que la soif 

S abandonné même intact 

Être victime ne dure qu'aux obsèques 

L'état ainsi refuse son échec 

 

 

2x 

Plus c'est gros, plus la pilule passe 

Plus tu trime plus tu paye des taxe 

Puits sans fond on y jette nos force 

Exprimer tes pensées en morce 

 

 

Qui détruit qui divise la masse 

Qui encaisse qui dépense la maille 

de nos vie La maîtrise et de l'ordre 

Dans nos rue ont s’isole des autres 

 

REF 

2x 

Et c'est au large que mouille les navires 

Aussi au large que beaucoup chavire

 

 

"RESPEKT" écrit par abdou 

 

 

 

Beaucoup à prendre 

Tellement à rendre 

Avec le temps les choses se tasse 

On ne vit pas tous dans le même silence 

Quoi qu'il advienne fait qu'on engrange 

Beaucoup de sagesse pour tant des souffrances 

Très difficile comme un sage et transe 

Le devenir des êtres sans cible 

Comme un archet qui vise la lune 

On me fera plus croire que je suis Hostile 

Depuis ma têce rêve d'ouverture 

Comme ceux d'en face c’est ceux à quoi j'aspire 

L'ordre social bien établi Sans cohésion de groupe 

Certains se débâtent et dans l'union on prône la division 

 

On cèle nos besoins d'ouverture 

On cède on part à l’aventure 

Se mêle se noie dans cette belle mixture 

 

On cèle nos besoins d'ouverture 

On cède on part à l’aventure 

Se mêle se noie dans cette belle mixture 

 

 

On ne vit pas tous dans le même silence 

Voilà le fruit de leur condescendance 

 

 

Qu'il Respect, Respect, Respect 

S’ils veulent notre Respect 

Qu'il Respect le peuple, Respect le peuple 

Qu'il Respect s’ils veulent notre Respect 

 

Qu'il Respect, Respect, Respect 

S’ils veulent notre Respect 

Qu'il Respect le peuple, Respect le peuple 

Qu'il Respect s’ils veulent notre Respect 

 

 

 

La subversion des cœurs 

Et l’imprécation nous gagne 

Aucune apathie 

C'est avec le malheur que certains ce soigne 

La seule panacée qu'ont ai 

C'est de bosser trimer 

Obligé louvoyé pour atteindre son but 

Je ne suis pas là pour pleurer 

Ni pour jeter des fleurs 

Si je rap vénère c’est dû au comportement de l’homme 

Le mal a pour effet inverse 

L'apaisement des cœurs 

Légitiment ainsi la guerre la mort 

Chez les autres 

 

Meurtre, crimes, homicide, assassinat 

Pleure, cri, comme si la mort n'était pas matinale 

C la merde timal, clair même au final 

Il tue et assassine au moment de l’intérêt national 

Meurtre, crimes, homicide, assassinat 

Pleure, cri, comme si la mort n'était pas matinale 

C la merde timal, clair même au final 

Il tue et assassine au moment de l’intérêt national 

 

 

 

Qu'il Respect, Respect, Respect 

S’ils veulent notre Respect 

Qu'il Respect le peuple, Respect le peuple 

Qu'il Respect s’ils veulent notre Respect 

 

Qu'il Respect, Respect, Respect 

S’ils veulent notre Respect 

Qu'il Respect le peuple, Respect le peuple 

Qu'il Respect s’ils veulent notre Respect 

 

TROU NOIR écrit par abdou 

 

 

 

Trompé les notre 

Sous le même étendard 

C'est poser son âme 

Dans ce trou qu'on a choisi 

Autour de la merde que ça gravite 

Systématiquement que l'on s'exécute 

Sonder les notre dans le 66sysyteme 

Expose ta vie Et Je te clics si je t'aime 

Tromper L'ennemi qui suscite le seum 

La sphère le trou noir Guette le consortium 

Seul face au risque que Ta consciente tue 

Étouffer et tourner est ce qu'on tente le pire 

Je suis pour mais le contre serait de Comparaître 

Subir ou agir stopper le combat net 

Prisonnier de la souffrance 

Synonymes de l’agonie 

Guette ainsi ton moindre pécule 

L'état sera ton meilleur ennemi 

 

 

 

Ennemi ou ami l'amalgame de la monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

 

Ennemi ou ami l'amalgame de la monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

 

 

 

 

 

 

Le trou noir qui attire La noirceur de notre âme 

Fait surgir facilement la folie chez les hommes 

Reste que le système sème autant de seum 

Sombre est la tendance, fausser les tendresses 

 

Le Changement d’attitude, et L’état coupe des têtes 

Même déterre c'est tendu, Malgré tout ont encaissent 

Guète les coups de crasse 

 

La droiture, la noblesse, La vertu en hommage 

Le respect des principes, Le pire des chantages 

Enivrer on insiste 

Ami ou ennemi, 

Au fond du trou, Ouai tu connais 

Trop souvent ça se monnaie 

Ces magouilles mise au silence 

 

La patience en otage 

Nos actions, ces dommages 

Victime collatéral 

Sont Les ruines de mon mental 

 

Ennemi ou ami l'amalgame de la monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

 

Ennemi ou ami l'amalgame de la monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

 

 

 

Ennemi ou ami trop 

Souvent ça se monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres, restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

Ami ou ennemi, mais où est le mile 

Même dans le mal beaucoup seront admis 

Guet les limites de ce milieu 

Mène au délit des plus vicieux 

 

Ennemi ou ami trop 

Souvent ça se monnaie 

Ce mélange que l'on brandit 

Tandis que tant d'autres, restent tendu 

Fin du mois qui commence dès le début 

Ami ou ennemi, mais où est le mile 

Même dans le mal beaucoup seront admis 

Guet les limites de ce milieu 

Mène au délit des plus vicieux 

 

 

ETHIK ETHNIK écrit par T-D-S et abdou

 

 

Voir les mômes aujourd'hui grandir 

Dans l'insouciance du moment 

Ces visages bien angéliques 

Ces homélies n'ont plus d'effet 

 

Dans L'ignorance de la vie 

Un parc en ciel de couleur 

Dissentiment des parents 

Concernant le choix des amis 

Des balivernes de réponse 

Des amalgames comme seul arme 

L’autocritique pas permis 

Pas le cran devant ces renpas 

 

Le racisme, le rejet 

L'apanage de l’ignorance 

Bon vivant comme un gosse 

Dans ce Blocage d'ordre sociale 

 

 

TDS 

Moi perso ça me fait bizarre 

J’entends certains juger les autres 

Est ce qu'on doit se mettre à part 

Ou contraire montrer les crocs 

On se demande pourquoi ils creusent 

Ce fausser baser sur la couleur 

Est ce qu'on vit vraiment les même peur 

Je pense qu'il ne s'en rende pas compte 

 

 

HAMEREK CPLT 

ouai mon fils je comprends tes doute 

Sache que le monde n'est pas rose 

Sache que certains seront Haut dessus 

Et que d'autre bas soutiendront ta cause 

Dit toi ces mômes qui t’insulte 

Tout ça vient de l'éducation 

Des parents je dirais bête raciste 

Très Souvent aussi inculte qu’ignorant 

 

TDS 

Ouai certainement ta peut être raison 

Est-ce que les grand sont aussi hardkord 

Est-ce que pour toi la bêtise à un nom 

Qu’est tu ferais si on te traite de sale noir 

Sachant que tes balaise comme un rock 

Je crois QUTU leur casserait toutes les côtes 

ouai c'est clair et évident 

Toi le reup tes trop tranchant 

 

REF 2x 

Souvent le complexe te brise le cœur 

Se qui bloc c'est la peur 

A trop souvent jugé ont s'écarte 

Et ont blâme les autre 

TDS 

est-ce la couleur qui anime nos humeur 

Nos hymnes et nos cœurs 

Ne pas se laisser tirer vers l'extrême 

L'urgence et le doute 

 

 

TDS 

Évidemment c'est au-delà de mes 12 piges 

Que mon constat de la vie reste lege 

Mais le monde des adultes paraît triste 

Paraît-il que l'avenir sera dur pour nous autre 

L'espoir me gave et parfois je me demande 

Quel privilège ont tire du mensonge 

Guet nos mentor qui se meurt dans l'histoire 

C'est en voyant mes parents que je garde espoir 

 

 

Évidemment que l'avenir sera dur 

Mais compte sur nous pour le rendre moins pénible 

Le monde sera autre sera louche si on foire 

On se blinde d'espoir 

On est tous privilégier 

Tous soudé ,évitons les Dissentiment 

La rue ces mœurs qui te prennent au sentiment 

Le monde ces tendances, ces couleurs et ces pigments c'est flippant 

De voir ainsi nos mômes dans la souffrance 

 

 

REF 2x 

Souvent le complexe te brise le cœur 

Se qui bloc c'est la peur 

A trop souvent jugé ont s'écarte 

Et ont blâme les autre 

TDS 

est-ce la couleur qui anime nos humeur 

Nos hymnes et nos cœurs 

Ne pas se laisser tirer vers l'extrême L'urgence et le doute  

 

 

NIKEL KROME écrit par abdou 

 

 

Je Reste Hostile à cette zizanie 

Recule Quand je suis mise à nu 

C'est seul qu’on traine sa valise 

Quant seul tu t’es mise à genoux 

Place net et la seul raison 

Blasphème ou le code d’honneur 

Beaucoup s'en remette à dieux 

La paix plutôt que l’bonheur 

Mise à l'honneur mise à l’amande 

Misent mon temps, Mise en demeure 

La mise en scène te mettre en rang 

Mettre de l'ordre nikel krome 

On t’casse les reins 

Souhaitant que tu blaisse ton prochain 

C ridé et austère ont s’canalise 

C griller ont se terre ont s’paralyse 

C sentir en nous l’électrolyse 

Maintenu en vie et que tu produises 

La tête haute les poches en crise 

Nikel krome On nous la glisse 

C pris de spasmes qu’ont agonisent 

On s’organise en fine équipe 

D’électrons libres 

 

REF 

Nikel krome faut que tu glisse 

Faut que ça brille à nos yeux 

Bélèk a la kenelle 

Sa les démange de faire le vide dans nos putin de tète 

Pourrir mourir sous la bannière 

Quitte a souvent trompé les nôtres 

Se perdre Erré dans ce blizzard 

Sur ce business qu’attise les pauvre 

Bélèk a la kenelle 

Faut que ça brille à tes yeux 

 

 

Faut qu’ca faut qu’ça glisse 

Faut qu’ça brille à nos yeux 

Heindèk a la kenelle 

 

 

Le poids des mots 

Les vis les menteurs 

Le plébiscite du quartier 

Très dur de garder l'honneur 

C'est La faim qui pousse à péchez 

L’imbroglio sur nos vies 

S'organisant dans le bordel 

Ya pas qu'au quartier Qu'on triche 

En France beaucoup ce démerde 

 

Je dirais que c'est de bonne guerre 

Vue toutes la tune qu'ils raquette 

Ta liberté en otages /c’est ta foi qui mêle ta conscience 

Et l'âge n'est plus une barrière 

Gruger pour nourrir ces mômes. 

Sépulcre de la douleur L’intérieur c mort mais ont vie. 

 

Inexpugnable est l'honneur 

De ce qui brasse du billet 

Les hautes sphères qui déconnent 

Les flux financiers olé 

Le but est de remplir leur panse 

Mette nos principes de côté 

Dans l'immédiat et l’urgence 

L’art prime sur la manière 

 

Pourrir mourir sous la bannière 

Quitte a souvent trompé les notre 

Ce perdre Erré dans ce blizzard 

Ce business qu’attisent Les pauvres 

 

REF 

Nikel krome faut que tu glisse 

Faut que ça brille à nos yeux 

Bélèk a la kenelle 

Sa les démange de faire le vide dans nos putin de tète 

Pourrir mourir sous la bannière 

Quitte a souvent trompé les nôtres 

Se perdre Erré dans ce blizzard 

Sur ce business qu’attise les pauvre 

Bélèk a la kenelle 

Faut que ça brille à tes yeux 

 

 

Faut qu’ca faut qu’ça glisse 

Faut qu’ça brille à nos yeux 

Heindèk a la kenelle